Charges de personnel


 

Les charges de personnel sont les charges salariales relatives à vos employés. Elles sont constituées de la rémunération brute à laquelle s’ajoutent les charges sociales patronales de CNSS. Le personnel intérimaire, les prestataires externes ou sous-traitants ne sont pas à mentionner dans cette rubrique à l’exception du mandataire social pour les sociétés qui en disposent. Si vous êtes vous même salarié ou mandataire social de l’entreprise, pensez à vous réserver une rubrique.

Catégorie de personnel

Si votre entreprise ne dépassera pas 5 salariés alors il est vous possible de les déclarez tous, chacun sur un cadre réservé à une catégorie de personnel. Ceci dit ne renseignez pas le champ avec leur nom, préférez plutôt leur fonction : “Chef cuisinier”, “Ingénieur développement”, “Contremaître de production”, “Gérant”, etc,… Ceci sera en effet plus parlant aux personnes à qui vous présenterez le rapport.

Si vous comptez embaucher d’avantage de personnes dans votre entreprise, alors réfléchissez à regrouper les employés par catégorie : par exemple il est inutile de déclarer dix fois dix ouvriers spécialisés payés au même salaire dans la rubrique Catégorie du personnel. Déclarez simplement “Ouvrier spécialisé” dans cette rubrique puis saisissez 10 dans le champ “nombre d’employés”.

Si vous avez déterminé par exemple 3 catégories de personnel distinctes (disons un gérant, un ingénieur, 3 techniciens informatique) alors cliquez deux fois sur le bouton ajouterpersonnelafin de créer deux catégories de personnel en plus de celle préexistante. Ensuite sur la première ligne du premier cadre en face de “Catégorie de personnel“, indiquez Gérant, sur la première ligne du second cadre indiquez Ingénieur, sur la première ligne du troisième cadre indiquez Techniciens informatique.

Notez que ces champs sont à renseigner correctement car ils apparaîtront tels que vous les avez saisis dans le rapport.

Nombre d’employés 

Ce champ corresponds au nombre d’employés nommés sur le champ Catégorie de personnel ayant la même rémunération. Si vous indiquez par exemple 5 dans ce champ, alors cela signifie que vous allez embaucher 5 personnes de cette catégorie et avec ce salaire.

Type de contrat

Vous devez indiquer dans ce champ le type de contrat de travail auquel vous allez embaucher le ou les salariés de cette catégorie.

Si vous avez recours à des travailleurs saisonniers par exemple trois mois dans l’année et ceci tous les ans, procédez de la manière suivante : créer 6 catégories de personnel en cliquant 6 fois sur le bouton ajouterpersonnelNommez chacune d’entre elle du nom de la catégorie complété de l’année, par exemple : “Travailleur saisonnier 2017”, “Travailleur saisonnier 2018”, “Travailleur saisonnier 2019”, “Travailleur saisonnier 2020”, “”Travailleur saisonnier 2021″,”Travailleur saisonnier 2022”. Ensuite choisissez CDD comme type de contrat. Enfin indiquez pour les six catégories les mêmes dates d’embauche et de sortie.

Date d’embauche

Indiquez dans ce champ la date d’embauche prévue de cette catégorie. Attention, si par erreur vous la saisissez antérieure à la date de début de votre projet, alors ce sera cette dernière qui sera retenue.

Personnel opérationnel

Cette rubrique est apparue si sur la page “Ventes ou Chiffre d’Affaires” vous avez déclaré au moins un de vos produits en tant que service. En effet, dans le cadre d’un bien, les coûts directs sont exclusivement composés d’autres produits ou marchandises mais dans le cadre d’un service, les coûts directs sont soit des rémunérations de collaborateurs soit des prestations de service.

Mentionnez ici si cette catégorie de personnel appartient au personnel opérationnel ou pas. Le personnel opérationnel participe directement à la réalisation du service vendu. Par exemple, les ingénieurs facturés à un client par un cabinet d’ingénierie appartiennent au personnel opérationnel. A l’inverse, un ingénieur informaticien en charge du parc informatique dans un important cabinet d’avocat, ne fait pas partie du personnel opérationnel.

Salaire saisie en …

Ce champ est le premier d’une section appelée Rémunération. Si vous cliquez sur Net, cela signifie que les champs suivants (Salaire mensuelPrimes et bonus annuels, Avantages annuels) seront tous les trois interprétés comme étant exprimé en salaire net. Salaire net signifie le salaire réellement versé au salarié après déduction de toutes les charges sociales employé et d’IRPP notamment. Si vous cliquez sur Brut, cela signifie que les trois champs seront interprétés comme du salaire brut, c’est à dire avant déduction de toutes les charges sociales employé et d’IRPP.

Salaire mensuel

Le salaire mensuel est le salaire versé tous les mois au salarié indépendamment de toute prime ou avantage.

Nombre de mois de salaire

Indiquez si vous paierez plus de 12 mois de salaire, par exemple un treizième voire un quatorzième ou un quinzième mois.

Augmentation de salaire

Dans le contexte inflationniste du pays, il sera apprécié par vos futurs prêteurs d’avoir pensé à comptabilisé une augmentation de salaire de votre personnel dans vos prévisions. Indiquez par exemple 5, et le pourcentage sera ajouté automatiquement.

Prime et bonus annuels

Indiquez dans ce champ les primes et bonus annuels que vous comptez verser en plus du salaire mensuel et des 13ème, 14ème ou 15ème mois éventuels. Attention, il s’agit ici d’un montant annuel. Il peut s’agir ici d’une prime individuelle d’atteinte d’objectifs, de prime conventionnelle (prime de Aîd, de transport, de repas etc,…) ou de prime collective (pour la réussite du projet d’une équipe ou de l’entreprise).

Avantages annuels

Indiquez dans ce champ les avantages annuels que vous comptez verser en plus du salaire mensuel, des 13ème, 14ème ou 15ème mois éventuels et des bonus et primes. Attention, il s’agit ici d’un montant annuel. Il peut s’agir par exemple de tickets restaurant, de bons d’essence, d’une voiture de fonction (indiquez alors le montant du remboursement du leasing), de la part patronale d’une assurance groupe, d’une retraite complémentaire etc,…